Influence de la qualité des cires d’abeilles


On mange dans des assiettes propres, on dort dans des draps propres...

Pourquoi laisserait-on les abeilles élever leurs petits ou ranger le miel dans des rayons sales?

La contamination des cires d'abeilles

La cire des cellules constituant les cadres de la ruche est élaborée par les abeilles cirières a base de miel et de pollen, elle sert a élever leurs larves ou stocker des réserves. Pour faciliter le travail des abeilles et des apiculteurs, des cires gaufrées sont introduites régulièrement dans la ruche (constitution de nouveaux essaims, remplacement de vieilles cires). Mais si la cire est étanche a l'eau, elle absorbe de nombreuses molécules chimiques provenant de l'environnement (butinage, air...) ou introduites par les apiculteurs (traitements anti varroa) ...

De nombreux apiculteurs ont rencontré récemment des problèmes avec des lots de cires gaufrées, c'est-à-dire : refus d'abeille de bâtir ces cires ; refus de la reine de pondre ces cadres ; mauvaises tenue des cires ; ceci en raison de la contamination de certaines cires par des molécules chimiques issues du monde agricole, industriel ou de l'apiculteur lui même.

Structurellement, la filere apicole française produit moins de miel chaque année et donc manque chaque année un peu plus de cires d'opercules (seule cire d'abeille naturelle et a peu près saine).  Le marché français présente donc un déficit important en cire d'abeille pour pourvoir aux besoins des apiculteurs... Néanmoins, l'apiculteur doit absolument se procurer des cires, car sans cire, pas de production, pas de renouvellement des colonies.... Il se retourne donc vers des distributeurs professionnels qui, pour combler le manque de cire domestique, doivent importer des cires étrangères (Asie, Afrique, etc... avec le risque d’être chargées en produits chimiques toxiques pour les abeilles, y compris des substances non autorisées en agriculture en France...) soit des cires avec des additifs pétroliers comme la paraffine ou la stéarine. Plusieurs scandales sont parus récemment sur les cires et leurs contaminations après analyses....

Dans certaines cires conventionnelles, on peut donc trouver des résidus de traitement anti-varroas, mais aussi de produits chimiques insecticides ou fongicides utilises dans l'agriculture conventionnelle... des pesticides qui resteront dans le corps gras de la cire... tout comme certaines bactéries  présentes dans les cires selon leur provenance (spore de loque américaine ou européenne issue de cadres de corps refondus...).

Les cires contaminées devraient impérativement détruites pour ne pas être remises dans le circuit de la cire propre. Sinon la cire contaminés restera indéfiniment dans le commerce... et les jeunes abeilles et les produits de la ruche potentiellement contaminés.

Ci dessous, un schéma pour expliquer la filière cire en France et ses acteurs.

 

(source : ici)

En vue de prévenir la contamination possible du couvain et du miel, nous utilisons notre propre cire issue de l'exploitation, afin de minimiser les intrants a risque pour une meilleure santé des abeilles et du consommateur.

l'intégralité de nos ruches sont traitées depuis dix ans contre le varroa avec des produits compatibles avec l'apiculture biologique. Cette démarche permet de mieux répondre aux intérêts de l'abeille et de nos clients

Pour en découvrir plus sur le miel et les abeilles, n'hésitez pas à visiter notre blog en cliquant ici.


Laissez un commentaire